Quand le troll Laurent Courtois outrage la justice française

Laurent Courtois le troll qui joue les jawad, Donbass

Le troll Laurent Courtois se prend, maintenant, pour Jawad Bendaoud en insultant la justice française et en injuriant son audience. Sa dernière trouvaille est d’inventer le « classement sans suite » d’une plainte inexistante et de s’appuyer sur la « décision » d’une justice jamais saisie pour justifier ses récurrentes calomnies pornographiques.

Comment le troll Laurent Courtois s’oublie et laisse ouvert un droit de réponse chez les ukrops?

Un sournois jeu d’injures bien rodé sur Agoravox 

Sur Agoravox, Courtois Laurent dit qu’il ne bloque personne. Il suffit pourtant de voir le nombre de contributeurs, qu’il insulte en commentaires, sous ses « articles », pour comprendre qu’il les empêche de répondre. Il a, ainsi, toujours le dernier mot, malgré ses injures et ses affabulations calomnieuses. 
Il nous prend pour des cons. Cela ne le gène pas. Nous sommes des « crasses » de pro-russes. 

Une tentative d’enfumage de trop 

Quasi universellement haït par les pro-russes, le troll dépravé a décidé de se refaire une virginité en s’en prenant à une conférence de Nicolas Mazuryk, rédacteur ukrop d’extrême droite, qu’il avait ménagé jusqu’à ce jour. Il nous a pondu un papier sur Agoravox comme à son habitude, bouffi, prétentieux, pompeux, blindé de fausses référence et d’affirmations non justifiées: « Quand la Fondation de la France libre fait la réhabilitation des SS ukrainiens coupables de génocides en Biélorussie » (21 avril 2018)
Ce n’est pas tout, le troll est allé, dès le 22 avril 2018… troller sur le blog de Mazuryk, et y faire la promotion de son torchon, sous l’article où ce dernier annonce sa présentation du 25 avril 2018. « Les Ukrainiens en Franche-Comté, De la SS aux FFI (Conférence) ». 

Quos vult perdere, Juppiter dementat. Ce fut l’arrogance de trop. 

Le faussaire mis à nu

Ne pouvant bloquer personne, le troll trouve mis à nu par Mazuryk:
NM: « Une vingtaine de fautes, même sur Agoravox, c’est curieux pour un adulte censé lire des livres. Surtout dans un petit « article » de rien du tout, — vous n’avez pas honte ? »
NM: « Essayez de trouver au moins une vraie preuve de ce que vous avancez. Je vous laisse 92 heures.« 
NM: « Essayez au moins de citer les noms correctement »
NM: « Votre haine et votre désinvolture vous empêchent d’ouvrir les yeux. »
NM:« ..vos scribouilleuses insinuations »
NM:« Un petit propagandiste haineux, dont même les crasses de Donetsk ne veulent plus, et qui diffame une personne sous prétexte qu’elle n’est pas du même avis, l’accuse maintenant d’être un… « fasciste ukrainien de base » ?
NM: « …vous traitez les gens de nazis et de fascistes en commettant des fautes énormes. Comment savoir si vous n’êtes pas juste un collégien qui se prendrait pour un intellectuel ? »
Etrangement, Courtois, nous résume, lui-même, ce qui il est:
LC: « ..je ne sais pas écrire, je ne lis pas, je suis un scribouillard, un mytho et un inculte. » 

Le troll annonce qu’il va se servir de la justice

S’inspirant peut-être des pratiques de l’ex chef du Front National, Laurent Courtois, l’anonyme, nous explique comment il souhaite instrumentaliser la justice:
LC: « Faites-vous plaisir et portez plainte en justice, cela fera une incroyable caisse de résonance pour expliquer aux français ce qu’est un bandériste… MES GESTICULATIONS ne sont pas inutiles, elles vous placent sous le bras séculier de la justice, au premier dérapage, au premier mensonge, vous tomberez sous le joug de la loi Gayssot. » (NDR: La loi no 90-615 du 13 juillet 1990 tendant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe, dite loi Gayssot (du nom de son initiateur le député communiste Jean-Claude Gayssot) est une loi française. Elle est la première des quatre lois mémorielles françaises.)
On y reviendra. Mais il convient, d’ores et déjà, de se souvenir qu’il existe des dizaines de Laurent Courtois en France et que celui-ci cache son adresse en prétendant habiter en Russie. Il est, dans les faits, anonyme et non justiciable.
Jouer les historiens après avoir simulé le « chef troll » à St Petersbourg, l’agent du FSB puis le journaliste, ne réussit pas à Laurent Courtois, le mythomane. Ce n’est pas tout, arrive le contre-feu que le troll n’attendait pas.

Déballage pro-russe chez un ukrop !

Le 13 juin 2018, l’auto proclamé expert, le contradicteur de Mazuryk  est ramené à sa vrai dimension, la bassesse, et à son véritable élément, la fange, par un pro-russe.

Un pro-russe interdit de s’exprimer en commentaire sur Agoravox vient, donc, dire ses quatre vérités au troll Laurent Courtois sur le blog d’un ukrop ! 

« Il aura passé quatre ans à enfoncer ses soit disant amis du Donbass 
..des centaines d’activités en réseaux contre des activistes du Donbass
..il fait des sorties contre des pro-ukrainiens pour faire illusion 
jaloux, frustré, vivant par procuration, mais surtout dans la haine« .

La fiente outrageuse du troll Laurent Courtois sur son compte Google+

Une illustration de la nouvelle méthode du faux agent du FSB, du faux journaliste et du faux historien 

Je suis allé enquêter sur le compte Google+ du troll Laurent Courtois. C’est assez indigent mais on y apprend des choses. Il s’en reprend à Bernard Grua, son faire valoir favori. Leur contentieux est leur contentieux. Je ne m’y appesantirai pas. En revanche la procédure utilisée par le troll nous concerne tous, en tant que cible potentielle. Sur son compte Google+, le faussaire nous démontre ce qu’il laissait prévoir chez Mazuryk, une de ses nouvelles méthodes, le faux témoignage et la fausse preuve, en se cachant derrière la justice. Plus subtil(?) que le vieux père le Pen, Courtois n’a pas besoin d’un jugement pour exploiter l’Etat de Droit. Il s’agit même du contraire.

Délit d’outrage à la justice

Le 10 octobre 2018, le troll Courtois Laurent écrit sur son copte Google+: « La plainte de Bernard Grua pour diffamation a été classé(sic) sans suite. C’est donc bien un vieux pervers libidineux. »
LC: « La plainte de Bernard Grua pour diffamation » Tout journaliste digne de ce nom aurait produit le document invoqué. Non, le troll invoque une plainte qu’il ne peut pas produire. Et il met en guise de dépôt de plainte, son article diffamatoire de 23 août 2015. Singulière inversion, où le corps du délit devient la preuve de l’innocence.
LC: « plainte… classé(sic) sans suite » MENSONGE et FAUX TEMOIGNAGE, Laurent Courtois invoque une décision de justice qui n’existe pas sur une plainte qui n’existe pas.

Voir aussi comment le troll se fait claquer par Grua sur ce sujet 14 octobre 2018 13:01 

On note, enfin, que selon son habitude, le troll récidive dans ses attaques pornographique en laissant croire qu’elles seraient validées par la justice : « Bernard Grua….C’est donc bien un vieux pervers libidineu (sic)».

En résumé, Laurent Courtois peut se dispenser de justifier ses dires. Il lui suffit d’affirmer que l’absence de procédure judiciaire vaut décision du tribunal en faveur de ses calomnies, ceci tenant lieu de preuve irréfutable. 

Ce que commet ici le troll Laurent Courtois est probablement un délit d’outrage à la justice prévu aux articles 433-5 et 434-24 du Code pénal

Le post de Laurent Courtois et mon commentaire du 17/10/2018

Laurent Courtois Donbass Faussaire Bernard Grua
Post Google+ de Laurent Courtois avec commentaire

Une demi-heure après, mon commentaire est effacé

Laurent Courtois Donbass Faussaire commentaire effacé  Bernard Grua
Post Google+ de Laurent Courtois avec commentaire effacé

Articles déjà parus
Quand le troll Laurent Courtois outrage la justice française
Faites nous part de votre expérience – devenez rédacteur
Laurent Courtois « nous » répond et est renvoyé à ses turpitudes
Le troll démystifié et le triomphe des médiocres
Toujours l’insulte trollesque à l’arrière-train qui lui sert de bouche
Un rat devenu hyène dans le crépuscule de Novorossia

Publicités

4 réflexions sur “Quand le troll Laurent Courtois outrage la justice française

  1. Pingback: Laurent Courtois « nous  répond et est renvoyé à ses turpitudes | «Donbass Libre

  2. Pingback: Faites nous part de votre expérience – devenez rédacteur | Donbass Libre

  3. Pingback: Les faux profils et la fausse domiciliation russe du troll Laurent Courtois – Bernard Grua | Regards sur le monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s